Guide pour bien choisir un canapé convertible

canapé convertible

Le canapé convertible communément appelé encore « canapé lit » est un meuble assez pratique et commode pour l’aménagement d’une maison. Non seulement il permet une assise confortable, mais aussi il peut servir de literie dans une maison. Dans la journée, on peut l’utiliser comme un canapé fixe ou classique pour s’asseoir et la nuit comme un couchage.

La plupart du temps, le canapé convertible est relégué à l’équipement des studios ou des petits logements. On peut en faire un usage occasionnel, quotidien ou régulier. En cas de visite inopinée d’un de vos proches ou amis, vous pouvez l’utiliser pour les héberger. Cela dit, il est crucial de bien choisir son canapé-lit au moment de l’achat. Comment s’assurer donc de faire le choix parfait ? De quoi faut-il tenir compte ? Dans l’article suivant, nous vous proposons un guide à suivre.

S’assurer que votre canapé présente un bon système d’ouverture

L’élément principal qu’il faut prendre en considération avant de payer votre canapé lit convertible, c’est le mécanisme d’ouverture. Faites en sorte de vous assurer que le système de pliage et de dépliage de votre canapé convertible ne présente pas une utilisation compliquée.

Le système de déploiement des canapés-lits BZ et clic-clac par exemple est très facile. On peut les déplier assez facilement. Ces modèles ou types de canapé-lit ne présentent aucune difficulté quant à leur ouverture, et peuvent être utilisés par tout le monde.

Pour ce qui est des canapés convertibles tels que : la gigogne, et le futon, eux aussi présentent un mécanisme de déploiement qui n’est pas du tout compliqué. Avec un couchage confortable en appoint, le canapé-lit gigogne, cache en son sein un matelas qui se trouve dans la caisse de bas. On peut le déplier assez facilement. La seule chose à faire, c’est d’ouvrir l’encadrement ou l’armoire qui contient le matelas.

Évidemment, il faut aussi souligner que chaque type de canapé-lit est constitué d’un mécanisme d’ouverture bien distinct. Il est donc important de les vérifier, et de les tester avant d’opérer votre choix quant à son acquisition.

Tenir compte de la matière et du revêtement du canapé

Vous devez opérer le choix du revêtement de votre canapé avec soin. Évidemment, il faudra choisir un revêtement qui met en valeur votre structure (décoration) intérieure. Un revêtement tendance avec des teintures qui donneront une certaine esthétique à votre chambre. Mais n’oubliez pas aussi de choisir une matière qui sera facile à entretenir.

A lire aussi :  Salon scandinave : quel luminaire pour ce style de décoration ?

En effet, c’est à travers le style, le design, la régularité de son entretien, et le confort qu’on distingue un revêtement de canapé. S’il s’avère par exemple que vos gosses ont la manie de disposer leurs pieds n’importe comment. Alors, il vous faut opter pour un choix de canapé dont le revêtement est peu fragile, ne garde pas les salissures et qu’on pourrait nettoyer sans encombre.

Il existe plusieurs types de revêtement de canapé, à savoir : le coton, la laine, le velours, le tissu, les microfibres, le cuir synthétique, le tissu, les microfibres… etc.

Vérifier le couchage et le confort d’assise du canapé

Le principal rôle du canapé est l’assise. Il est donc d’autant plus crucial, que vous tenez compte de la qualité et du confort d’assise qu’offre le canapé avant de faire votre choix. À savoir : est qu’il présente une structure compacte et résistante ? Le voulez-vous avec ou sans appui-tête ?   Avec ou sans accoudoirs ?

Il est capital de retenir qu’au-delà du confort d’assise, vous avez surtout besoin que le matelas vous procure également un certain bien-être au couchage. Notamment s’il s’avère que vous le réservez pour une utilisation quotidienne.

S’agissant des matelas convertibles tels que : le clic — clac, le futon et le BZ, il faudra souligner qu’on ne peut les utiliser qu’occasionnellement, compte tenu de leur structure de couchage pas assez résistante et douillette.

Pour bien choisir un canapé convertible, la première chose à faire, c’est de vous assurer que votre canapé convertible présente un bon système (mécanisme) de déploiement. Ensuite, il faudra tenir compte de la matière et du revêtement du canapé. Il faudra vérifier aussi le couchage et le confort d’assise.